( III ) EPREUVE OFFICIELLE PRATIQUE COMMUNE AUX PERMIS A, B, C ET FLUVIAL DES BATEAUX ET NAVIRES

Leçon N° 3

navigation_en_mediterranee

1°) LES ZONES INTERDITES A LA NAVIGATION

Il existe au long des plages des zones interdites aux bateaux  moteur, seuls les couloirs balisés par des bouées permettent aux petites embarcations de se rendre au bord de la plage et d'en partir, ces couloirs balisés peuvent parfois avec dérogation des Affaires Maritimes service de couloirs de vitesse pour les sports nautiques ( ski nautique, parachute ascensionnel, jet-skis, etc... )

Dans certaines régions, à l'occasion d'exercices militaires navals, des zones sont interdites provisoirement à la navigation. Enfin les zones de mouillage interdit à cause de la présence d'un câble sous-marin par exemple, sont signalées sur les cartes marines.

En résumé, dans tous les cas, vous devez vous conformer impérativement à ces interdictions.

2° ) LIMITATION DE VITESSE.

En haute mer, seul votre sens marin vous fera réduire la vitesse dans certaines circonstances comme par exemple lorsque le temps fraîchit et que le bateau souffre.

Au long des plages et jusqu'à 300 mètres du bord de la plage, la vitesse des bateaux à moteur est limité à 5 noeuds, soit 9,26 km/h. ( un noeud = 1 mille marin/heure = 1,852 km/h).                        

Noeud, Vitesse

Le nœud est une unité de vitesse utilisée en navigation maritime et aérienne. 1 nœud correspond à 1 mille marin par heure, soit exactement 1,852 km/h. On estimait autrefois la vitesse d'un navire en lançant une bouée depuis sa poupe. Cette bouée était amarrée à une corde comportant des nœuds régulièrement espacés qu'un marin comptait à haute voix au fur et à mesure qu'ils glissaient entre ses doigts. Le compte se faisait pendant le temps d'écoulement du sable d'un sablier. Le nombre résultant, exprimé en nœuds, mesure donc une vitesse et non une longueur.

Enfin, en rivière, dans les eaux maritimes, on réglera la vitesse de manière à être manoeuvrant, sans risque d'endommager les berges, d'avarier les navires amarrés, d'emplir ceux qui font route, lourdement chargés, ou d'arriver trop vite dans une courbe où la visibilité est mauvaise.

3° ) MATERIEL DE SECURITE OBLIGATOIRE A BORD DU BATEAU

Ces listes de matériels réglementaires sont conformes aux décrets relatifs à la sécurité des embarcations de plaisance, ainsi que les prescriptions générales de sécurité qui émanent du Secrétariat Général de la Marine Marchande en vigueur en France et dans les DOM-TOMS pour tout navire battant pavillon français, chaque pays ayant sa propre législation.

4° ) DISPOSITIONS REGLEMENTAIRES EN VIGUEUR A BORD DES EMBARCATIONS DE PLAISANCE A MOTEUR DE MOINS DE 800  KG ET D'UNE JAUGE INFERIEURE A DEUX TONNEAUX

Vous pouvez naviguer jusqu'à 5 milles de la côte seulement. Ne surchargez pas votre bateau. Le nombre d'équipiers présents à bord ne doit jamais être supérieur à celui indiqué sur la plaque apposée à l'intérieur de l'embarcation par le constructeur ou le vendeur.

Si votre embarcation ne possède pas de réserves de flottabilité ( navires construits avant le 1er janvier 1963 ), elle doit être munie d'un engin flottant pouvant supporter autant de fois 14kg500 que de personnes présentes à bord; depuis cette règlementation s'applique aussi ces dernières années aux embarcations neuves.

Vous devez aussi disposer à bord du matériel suivant :

- un gilet ou brassière de sauvetage, par personne, assurant une flottabilité de 7kg500 pour les adultes et de 5kg500 pour les enfants moins de 12 ans. Nous vous conseillons de demander les gilets et brassières portant la mention : " Plaisance, jauge inférieure à 2 Tx. ( Décret du 09/07/1962 ", par lequel le fabriquant garantit cette exigence );

- une ligne de mouillage ancre ou grappin avec chaîne ou câblot ;

- deux avirons avec dispositif de nage ou une paire de pagaies;

- une écope;

- un chaumard à l'avant ou tout autre dispositif équivalent;

- les moyens de signalisation lumineuse prévus par le règlement pour prévenir les abordages en mer (en cas de navigation nocturne) feux vert et rouge à l'avant du navire, feux blanc de mat à l'arrière du navire;

- une lampe torche électrique étanche en état de marche;

- un compas de navigation;

trois fusées de détresse d'un type autorisé;

- une corne de brume;

- un extincteur approuvé pour les embarcations munies d'un ou plusieurs moteurs fixes correspondant à la puissance réelle maximum totale de ces moteurs fixes. Demandez si possible des extincteurs homologués et marqués " Plaisance " ( tant de CV. Maximum.)

- Pour conduire un bateau à moteur (s) ayant une puissance réelle maximum supérieure à 10 CV, vous devez être titulaire du " permis de conduire en mer les navires de plaisance à moteur ( âge minimum 17 ans et demi , ou être assisté par un titulaire de ce permis à vos côtés;

- pour la pratique du ski nautique, deux personnes doivent être présentes obligatoirement à bord, l'une d'elle devant se consacrer exclusivement à la conduite de l'embarcation ( seuls les titulaires du permis de conduire des embarcations à moteur ayant aussi un diplôme d'état de moniteur de ski nautique peuvent piloter seul à bord leur embarcation).

skinautiqueski_nautique_1024x768 nautique

5°) MATERIELS EMBARQUES DE SECURITE REGLEMENTAIRE A BORD DES NAVIRES DE PLAISANCE DE PLUS DE 800 KG ET D'UNE JAUGE BRUTE COMPRISE ENTRE 2 ET INFERIEURE A 25 TONNAUX POUR LES NAVIRES A PROPULSION MECANIQUE NE DEPASSANT PAS LES 300 CV.

A - Navigation à plus de 20 milles de la terre la plus proche - 1ère ou 2em Catégorie - Permis B.

MATERIEL DE SAUVETAGE OBLIGATOIRE A BORD :

- un radeau pneumatique à gonflement automatique, approuvé Marine Marchande, pour toutes les personnes présentes à bord. Pour la 2em catégorie un radeau " approuvé pour la navigation de plaisance " est seulement exigé;

- une bouée couronne avec phoscar, approuvés;

- autant de brassières de sauvetage , approuvées, que de personnes présentes à bord + 10%;

- un harnais de sécurité par personne embarquée;

- un miroir de signalisation approuvé;

- deux signaux fumigènes de couleur orange, approuvés;

- 6 fusées de détresse à parachute, approuvées,

- les pavillons N et C et la flamme du Code;

- une lampe torche électrique permettant des signaux " morse " lumineux.

MATERIEL D'ASSECHEMENT ET DE LUTTE CONTRE L'INCENDIE :

- un ou des extincteurs, approuvés, correspondant à la puissance réelle maximum totale des moteurs. Demandez les extincteurs marqués " Plaisance (tant de) CV Maximum ;

- une pompe à bras, fixe ou portative, d'un débit suffisant, pouvant aspirer l'eau à la cale;

- un seau de dix litres;

- une écope.

MATERIEL DE NAVIGATION :

- un Compas magnetique;

- une alidade de relèvement ou un Compas de relèvement même portatif;

- des jumelles à prismes;

- une sonde à main gréée de 20 mètres et un plomb de rechange;

- les cartes marines, instructions nautiques, livres des phares, annuaires des marées des régions fréquentées;

- un rapporteur ou une règle CRAS ou un matériel équivalent;

- un Compas à pointe sèche;

- un Baromètre;

- un Thermomètre;

- un Règlement pour prévenir les abordages en mer;

- un livre sur la sauvegarde de la vie humaine en mer;

les fanaux, marques et appareils sonores, approuvés, prévus par le Règlement pour prévenir les abordages en mer;

- un réflecteur d'onde radar, efficace pour les navires non métalliques;

- un pavillon national français pour la France.

MATERIEL DE MANOEUVRE :

- un jeu complet de voiles uniquement pour les voiliers purs;

- des avirons avec dispositif de nage en nombre suffisant, dont un au moins permettant de gouverner en cas de perte ou d'avarie de gouvernail seulement exigé pour les bâtiments pontés;

- principaux objets de rechange pour le moteur s'il n'y a pas de voilure auxiliaire ( bougies, tuyau d'alimentation, bobine, condensateur, avec outillage adéquat);

- une gaffe;

- un marteau;

- 20 mètres de filin pour manoeuvres courantes;

- une ancre flottante efficace et son gréement;

- une ancre ou un grappin avec chaîne ou câblot d'au moins 15 mètres minimum.

BEH_1c4bcf846d3871f5498351045121232f8imagesCAI1CW3UP1515_14

1318_1p49_5giletimagesCA7HDSW2imagesCAOHA8N6fourniture3_1produit_6408fusees_detresse

B - NAVIGATION A MOINS DE 20 MILLES DES COTES MAIS EN DEHORS DES RADES ET BAIES OUVERTES ( 3em CATEGORIE) - PERMIS B -

Matériel de sauvetage :

- un ou des engins flottants pour soutenir toutes les personnes présentes à bord, approuvés ou susceptible de supporter 14kg500 de fer par personne;

- une bouée couronne avec phoscar, approuvés,

- une brassière de sauvetage, approuvée, par personne;

- un stylo lance-fusées, avec neuf fusées rouges, d'un type autorisé,

- les pavillons N et C et la flamme du Code;

- une lampe torche électrique permettant d'émettre des signaux morses lumineux.

Matériel d'assèchement et de lutte contre l'incendie

- un ou des extincteurs approuvés, correspondant à la puissance réelle maximum totale des moteurs. Demandez les extincteurs marqués " Plaisance (tant de) CV Maximum " .

- un seau de 10 litres;

- une écope.

Matériel de navigation

- un compas magnétique;

- une sonde à main gréée de 20 mètres et un plomb de rechange;

- les fanaux, marques et appareils sonores approuvés pour les navire d'une jauge brute ou supérieure à 10 Tonneaux prévus par le Règlement pour prévenir les abordages en mer;

- un réflecteur d'ondes radar efficace pour les navires non métalliques;

- un pavillon national français pour la France.

Matériel de manoeuvre

- des avirons avec dispositif de nage en nombre suffisant, dont un au moins permettant de gouverner en cas de perte ou d'avarie de gouvernail seulement exigé pour les bâtiments pontés;

- une gaffe;

- un marteau;

- une ancre ou un grappin avec chaîne ou câblot de 15 mètres minimum.

compas_marine_laitonsextcaptain1compas_offshore_75_etrierMagCompas3jumelles_de_marine17576imagesbout_imnasa_avec_chaine

C - NAVIGATION SUR LES RADES, DANS LES BAIES ET DANS LES ZONES ABRITEES

(4em et 5 em CATEGORIE) PERMIS A -

Matériel de sauvetage :

- Une bouée couronne, approuvée;

- une brassière de sauvetage, approuvée, par personne;

- - les pavillons N et C du Code.

Matériel d'assèchement et de lutte contre l'incendie

- un ou des extincteurs, approuvés, correspondant à la puissance réelle maximum totale des moteurs. Demandez les extincteurs marqués " Plaisance (tant de) CV Maximum ".

- un seau de dix litres;

- une écope.

Matériel de navigation

- un Règlement pour prévenir les abordages en mer;

- les fanaux pour la navigation de nuit, marques et appareils sonores, prévus par le Règlement pour prévenir les abordages en mer;

- un pavillon national français pour la France.

Matériel de manoeuvre :

- des avirons avec dispositif de nage en nombre suffisant dont un au moins permettant de gouverner en cas de perte ou d'avarie de gouvernail seulement exigé pour les bâtiments pontés;

- une ancre ou un grappin avec chaine ou câblot de 15 mètres minimum.

D - DISPOSITIONS DE SECURITE VALABLES POUR TOUTES LES CATEGORIES DE NAVIGATION ( recommandations du Secrétaire d'Etat à la Marine Marchande ).

GAZ BUTANE OU PROPANE A BORD :

La bouteille de gaz doit être à l'air libre, hors des emménagements, reliée à un tuyautage métallique par un raccord souple le moins long possible, raccord en butyl ou en néoprène avec détendeur obligatoire.

Aération efficace des emménagements dans lesquels le gaz butane ou propane est utilisé.

Les " Camping Gaz " sans tuyautage ni raccordement sont autorisés à l'intérieur du bateau.

ELECTRICITE DE BORD

Batterie d'accus. A partir de 105 ampères, la batterie doit être posée sur un bac en plomb et placée dans un caisson étanche, avec aération à la partie basse et évacuation partant du couvercle du caisson et débouchant au-dessus du pont.

Coupe-circuit. Un coupe-circuit, un interrupteur général permettant de couper le courant électrique sur tous les circuits est recommandé.

MOTEUR.

A essence. Il doit comporter un anti-retour de flamme sur le carburateur, un robinet du réservoir d'essence doit être facilement accessible; les tuyautages de carburant doivent êtres métalliques ( les joints souples spécialement adaptés sont autorisés sauf dans les endroits où ils seraient invisibles ou inaccessibles); une gatte doit se trouver sous le carburateur avec une toile métallique; une collerette d'étanchéité doit être mise au niveau du pont lorsque le tuyau de remplissage du réservoir d'essence a son orifice au-dessus du pont; un dégagement d'air du réservoir est indispensable au-dessus du pont.

Diesel . Des gattes doivent se trouver sous les filtres à Gas-oil; le robinet du réservoir doit être facilement accessible; les tuyautages de combustible doivent être métalliques ( les joints souples spécialement adaptés sont autorisés, sauf dans les endroits où ils seraient invisibles ou inaccessibles ); dégagement d'air du réservoir au-dessus du pont.

Aération du compartiment moteur.

Le compartiment moteur doit être efficacement aéré.

Réservoirs d'essence

Il est préférable de mettre des réservoirs en inox car ceux en plastique sont déconseillés en raison des risques de production d'électricité statique.

La Pharmacie de bord.

Elle est indispensable et doit comporter un nécessaire à pansements comprenant :

un garrot - de l'aspirine - de la teinture d'iode en tubes scellés de 1 mm3 ( 10 grs ) - du mercurochrome - de l'alcool à 70° - des bandes de gaze à pansement ( 4 mètres de différentes tailles ) - du pansement adhésif ( 1 mètre ) - des pansements tout préparés de différentes tailles - du tulle gras pour brûlures aux compresses de 10 x 10 cms en boite métallique - des ciseaux - une pince à compresses - une pince à épiler - bétadine - pommade contre les coups de soleil - pommade anti-inflammatoire - seringue pour piqures -

                            carte_marine_3

MATERIELS ET INSTRUMENTS ELECTRONIQUES DE BORD INDISPENSABLES EN NAVIGATION 1ère CATEGORIE

electricite_et_electronique_marine2thumb_sondeur_HDS_8FCV6209893radarNavico_RT6100electricite_et_electronique_marine1

carte_marine_electronique_128986